Prévenir les Risques Psychosociaux

1. Quels sont les Risques Psychosociaux et comment les repérer ?

 Les Risques Psychosociaux recouvrent l’ensemble des situations de souffrance psychologique au travail. Quatre risques en particulier sont officiellement repérés dans les différents contextes de travail : le stress chronique, l’épuisement professionnelle harcèlement moral et l’addiction.

Les Risques Psychosociaux ont pour origine certains facteurs de risque en lien avec le travail au sens large. Nous pouvons par exemple citer l'organisation du travail, les relations de travail et la conciliation entre vie privée et travail. Ils se traduisent d’abord par des symptômes individuels puis par des symptômes collectifs alors appelés indicateurs (absentéisme, turnover, etc.).

Le repérage de ces indicateurs par un diagnostic RPS permet ainsi de repérer les situations à risques. Il permet également d’évaluer l'efficacité des actions mises en place pour réduire ou supprimer les facteurs de risque qui en sont à l’origine. Dès lors, le diagnostic à réaliser porte en premier lieu sur l’environnement de travail et le lien à l’activité professionnelle. Il s’élargit si nécessaire aux dispositions physiques et psychologiques des individus. 

 

2. Notre démarche de diagnostic RPS

Les thématiques en lien avec les Risques Psychosociaux sont complexes et multifactorielles. Un état des lieux exhaustif par un Cabinet Conseil est alors bien souvent indispensable pour évaluer les situations problématiques.

Le diagnostic RPS représente ainsi la voie royale pour parvenir à une juste compréhension des structures que nous accompagnons. Il permet d’aboutir à des cartographies remarquablement fonctionnelles. Celles-ci permettent, en effet, de comprendre le système organisationnel et orientent également vers les améliorations à apporter.

L’élaboration et la mise en œuvre d’actions ciblées représentent enfin l’ultime étape de l'optimisation du fonctionnement de l'organisation.

Notre démarche se déploie ainsi en 4 axes :

  •  Une analyse des données existantes au sein de la structure
  •  Une évaluation quantitative par l'utilisation d’un questionnaire ciblé destiné à l’ensemble du personnel.
  •  Une évaluation qualitative par des entretiens individuels et/ou collectifs pour approfondir les dimensions clé dégagées par l’analyse quantitative.
  •  L’élaboration et la mise en œuvre d’un plan d’action en concertation avec l’ensemble des acteurs.

Afin de répondre aux obligations réglementaires relatives à la prévention des risques psychosociaux, la structure a l’obligation d’inscrire dans le DUERP (document unique d’évaluation des risques professionnels) l’évaluation des Risques Psychosociaux et d’actualiser celui-ci chaque année. Ce document obligatoire est un outil essentiel pour pérenniser une organisation du travail efficiente.